Historique

D'hier à aujourd'hui...

Les besoins du milieu grandissant de plus en plus dans les années 1990, vient l'idée de créer un groupe d'entraide pour les personnes de la MRC Nouvelle-Beauce vivant avec un problème de santé mentale.

Les premiers moments de La Rencontre furent possibles, en 1993, en réunissant occasionnellement 7 membres pour participer à des activités sociales. Tout cela grâce au travail des personnes ressources du CLSC Nouvelle-Beauce dont Mme Édith Faucher et Mme Orise Rainville.

Par contre, ce n'est quand juillet 1994 que La Rencontre est légalement constituée et embauche sa première coordonnatrice Suzanne Boutin. C'est dans les locaux du Carrefour communautaire de Nouvelle-Beauce que s'installe l'organisme avec ses 19 membres.

En moins d'un an, La Rencontre a déjà 44 membres. L'organisme est définitivement implanté et se donne de nouveaux objectifs. L'étape suivante est d'augmenter sa visibilité et d'établir des activités variées et adaptées qui favoriseront l'autonomie de ses membres. Alors commença la création de comités par les membres et l'idée d'une location de maison prend forme.

Ce fut en 1996-1997 que La Rencontre pend la crémaillère dans une maison sur la rue Notre-Dame. À la même époque, l'organisme voit  à l'embauche d'une agente de bureau, une nouvelle intervenante et d'un coordonnateur. Tout cela dans le but de développer davantage l'organisme.

Voici qu'en 2000, une nouvelle intervenante a su instaurer les Mesures d'Insertion Sociale (MIS) qui a augmenté le membership de l'organisme. Également, un nouveau service est né : le Service de Développement et Maintien à l'Emploi (SDME) développé par la nouvelle intervenante.

L'année 2003 fut une année charnière. Les deux intervenantes en place et le coordonnateur partirent et une nouvelle équipe de travail est mise en place.

En octobre 2004, La Rencontre embaucha une nouvelle intervenante pour instaurer un nouveau service : des formations de scolarisation avec l'aide de la Commission scolaire.

En 2008 : déménagement dans un nouveau local plus adapté.

Finalement, le groupe d'entraide compte maintenant 80 membres et nous sommes en constante évolution afin de répondre aux besoins de nos membres.